Pharmetics de Laval fait faillite

Partager cette nouvelle sur :

21 mars 2018

Pharmetics, fabricant à forfait de médicaments en vente libre et de produits nutritionnels de marque privée, a fermé ses portes le vendredi 16 mars à la suite de la faillite de la société. Plus d'une centaine de personnes perdent leur emploi à Laval et aussi à Burlington, en Ontario.

Créée en 1956, l'entreprise s'est installée à Laval en 1989. De 1993 à 1997, elle a fait partie de la société Theratechnologies. Son établissement principal est situé au 3695, autoroute des Laurentides, à Laval.

Ses dettes s'élèvent à 40 millions de dollars, dont près de 800 000 $ envers ses employés, d'après les documents préparés par le syndic Richter. Les créances garanties s'élèvent à 8 millions approximativement.

Pharmetics avait déposé un avis de faire une proposition à ses créanciers le 16 février.

« La société a eu des discussions avec plusieurs parties intéressées, mais sans être capable d'avancer assez pour arriver à une transaction », explique, dans un entretien, Andrew Adessky, syndic chez Richter.

Celui-ci explique les difficultés financières du failli par un manque de liquidités.

La première assemblée des créanciers aura lieu le 5 avril. Richter commencera sous peu le processus de disposition des éléments d'actif.

 La presse 21 mars 2018

 

 

 

Retour à la liste des nouvelles