Québec participe à un important projet de 46 millions $ de Nestlé Skin Health

Partager cette nouvelle sur :

21 janvier 2016

Création de 65 emplois dans le secteur pharmaceutique québécois  

Davos, Suisse, le 21 janvier 2016. – En marge du Forum économique mondial de Davos, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, accompagné du ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, Jacques Daoust, a annoncé l’attribution d’une contribution financière non remboursable de 418 000 $ à Nestlé Skin Health pour sa division médicale Galderma. Ce montant appuiera la réalisation d’un projet d’investissement évalué à 46 millions de dollars visant à agrandir l’usine de l’entreprise et à accroître sa capacité de production. À terme, 65 emplois spécialisés s’ajouteront aux 315 emplois actuels.

« Le Québec est un endroit propice à la réalisation d’investissements majeurs, notamment dans les sciences de la vie. Notre industrie possède en effet des forces indéniables telles que des chercheurs et des infrastructures de recherche de haut niveau, des chefs de file reconnus mondialement de même qu’une main-d’œuvre compétente et talentueuse. À ces atouts ajoutons la stabilité économique et politique qui contribue également à la création d’un environnement favorable à la croissance des entreprises et à l’augmentation de leur capacité d’innovation et de production », a affirmé le premier ministre Philippe Couillard.

Située à Baie-D’Urfé, l’usine Galderma est l’un des six centres de production de Nestlé Skin Health, un des chefs de file mondiaux spécialisés dans la recherche, le développement et la commercialisation de solutions innovantes pour la santé de la peau, des cheveux et des ongles. En accroissant sa capacité de production annuelle, l’usine sera en mesure de répondre à la demande pour les produits de marques phares tels que ceux de la gamme CetaphilMD.

« Notre appui à cette initiative générera des retombées importantes pour le Québec et son secteur pharmaceutique. Notre gouvernement déploie les efforts nécessaires pour susciter la réalisation de projets porteurs pour l’économie québécoise et pour favoriser l’essor de l’industrie des sciences de la vie au Québec », a souligné le ministre Jacques Daoust.

« Notre usine de Baie-D’Urfé est un élément important de notre outil industriel à travers le monde. Nous sommes heureux de pouvoir continuer à y développer notre présence, afin de pouvoir répondre à la demande de nos clients du continent nord-américain notamment », a affirmé Cécile Dussart, vice-présidente chargée des opérations à Nestlé Skin Health.

-30-

http://www.premier.gouv.qc.ca/actualites/communiques/details.asp?idCommunique=2866 

 

 

Retour à la liste des nouvelles