Atrium sous contrôle européen

Partager cette nouvelle sur :

29 novembre 2013

 La Presse / Martin Vallières 

Pour une deuxième fois en un mois à peine, une société québécoise de produits de santé est l'objet d'une transaction de plus d'un milliard de dollars qui la fera passer sous contrôle étranger.

 Après les Laboratoires Paladin, vendue pour 1,7 milliard au début novembre, c'est maintenant au tour de la société Atrium Innovations de passer dans le portefeuille du fonds européen de capital-risque Permira, dans le cadre d'une transaction de 1,1 milliard.

À la différence de Paladin, toutefois, des capitaux québécois demeureront actionnaires minoritaires chez Atrium. Il s'agit de la Caisse de dépôt et placement du Québec et du Fonds de solidarité, qui conserveront chacun une participation à hauteur de 12,5 %.

Mais pour les autres actionnaires d'Atrium, la transaction annoncée ce matin s'avère un joli pactole de fin d'année.

Le prix d'achat convenu de 24$ par action représente une prime de 22 % par rapport au cours de fermeture du 28 novembre. Il est aussi supérieur de 27 % au cours moyen des actions d'Atrium à la Bourse de Toronto depuis un mois.

Selon le président du conseil d'administration d'Atrium, Pierre Laurin, la transaction convenue avec Permira permettre de « préserver l'héritage québécois d'Atrium, qui a joué un rôle clé dans le succès historique de la société. »

Selon ses plus récents résultats trimestriels, Atrium Innovations est rendu à un chiffre d'affaires annualisé de l'ordre de 471 millions de dollars, avec un bénéfice net autour des 35 millions.

La valeur de la transaction de 1,1 milliard annoncée ce matin, qui inclut la prise en charge de dette, représente près du double de la récente capitalisation boursière d'Atrium.

 

http://affaires.lapresse.ca/economie/fabrication/201311/29/01-4715952-atrium-sous-controle-europeen-autre-transaction-milliardaire-dans-le-bio-pharma-quebecois.php


Retour à la liste des nouvelles