BELLUS Santé annonce la conclusion de l'acquisition de Thallion

Partager cette nouvelle sur :

15 août 2013

- LE PORTEFEUILLE DE PRODUITS COMPREND DÉSORMAIS DEUX MÉDICAMENTS CANDIDATS EN PHASE CLINIQUE POUR LE TRAITEMENT DE MALADIES RARES -

LAVAL, QC, le 15 août 2013 Bellus Santé a annoncé  la réalisation de l'arrangement annoncé précédemment, selon lequel BELLUS Santé a acquis la totalité des actions ordinaires émises et en circulation de Thallion Pharmaceutiques inc. pour un prix d'acquisition de 6,266 millions $ ou 0,1889 $ par action ordinaire, et l'émission d'un droit à une valeur conditionnelle par action ordinaire.

« L'addition du médicament candidat phare de Thallion en phase clinique, ShigamabsMC, fait progresser la vision de BELLUS Santé d'être une société développant des traitements ciblant les maladies rares, » a mentionné Roberto Bellini, président et chef de la direction de BELLUS Santé. « Nous avons désormais deux programmes au stade de développement clinique ciblant des maladies orphelines, incluant KIACTAMC en phase III pour le traitement de l'amylose AA et ShigamabsMC pour le traitement du syndrome hémolytique et urémique (« SHU »), deux maladies rénales potentiellement mortelles pour lesquelles aucun traitement spécifique n'existe. »

La transaction renforcie le portefeuille de produits de BELLUS Santé en y ajoutant un médicament candidat en phase clinique pour le traitement d'une maladie rénale rare. ShigamabsMC, une thérapie par anticorps monoclonaux, est actuellement développé pour le traitement du SHU relié aux infections bactériennes E. coli productrices de shigatoxines (« STEC »). Le SHU affecte principalement les reins et mène souvent à la dialyse et dans certains cas à des maladies rénales chroniques et au décès, principalement chez les enfants. Le programme phare de BELLUS Santé est KIACTAMC, un médicament candidat présentement dans une étude de validation de phase III pour le traitement de l'amylose AA, une maladie rare entrainant une détérioration de la fonction rénale qui mène souvent rapidement à la dialyse et au décès. L'amylose AA affecte environ 35 000 à 50 000 personnes aux États-Unis, en Europe et au Japon.

La transaction renforcie également la position de trésorerie de BELLUS Santé par plus de 1,1 million $. La position de trésorerie de la société au 30 juin 2013, pro forma à la transaction avec Thallion, est de 16,8 millions $, permettant à la société d'être entièrement financée jusqu'en 2018.

À propos de BELLUS Santé (www.bellushealth.com)

BELLUS Santé développe des médicaments pour le traitement de maladies rares en mettant l'accent sur les troubles de la fonction rénale. Le programme phare de la société est KIACTAMC, un médicament candidat original, qui est présentement dans une étude de validation de phase III pour le traitement de l'amylose AA, une maladie orpheline entrainant une détérioration de la fonction rénale qui mène souvent rapidement à la dialyse et au décès. KIACTAMC fait l'objet d'un partenariat avec Auven Therapeutics, un fonds mondial d'investissement privé.

À propos de Thallion (www.thallion.com)

Thallion est une société de biotechnologies qui met au point des produits pharmaceutiques dans les domaines des maladies infectieuses et de l'oncologie. Le programme clinique principal de Thallion, ShigamabsMC, porte sur un anticorps à double action pour le traitement des infections bactériennes E. coli productrices de shigatoxines (« STEC »), dont l'essai clinique de phase II vient de se terminer. On trouvera de plus amples informations sur Thallion au www.thallion.com.

Déclarations prospectives

Certaines déclarations contenues dans le présent communiqué, à l'exception des déclarations de faits qui sont vérifiables indépendamment à la date des présentes, peuvent constituer des déclarations prospectives. Ces déclarations, formulées d'après les attentes actuelles de la direction, comportent par le fait même de nombreux risques et de nombreuses incertitudes, connus et inconnus, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de BELLUS Santé. Ces risques comprennent, notamment : la capacité d'obtenir du financement, l'effet de la conjoncture économique en général, la conjoncture dans l'industrie pharmaceutique et/ou nutraceutique, les changements réglementaires dans les territoires où BELLUS Santé fait des affaires, la volatilité du marché boursier, les fluctuations de coûts, les changements dans l'environnement concurrentiel découlant des fusions, l'atteinte du taux d'épuisement des fonds prévu, l'atteinte des jalons prévus pour les essais cliniques et le fait que les résultats réels puissent différer à la suite de la vérification définitive et du contrôle de la qualité des données et des analyses. De plus, la durée de l'étude de validation de Phase III de KIACTAMC dépend de plusieurs facteurs, dont l'activation des sites cliniques, le taux de recrutement des patients, le taux d'abandon des patients et l'occurrence d'événements cliniques. En conséquence, les résultats réels futurs peuvent différer sensiblement de ceux prévus dans les déclarations prospectives. Le lecteur ne doit pas se fier sans réserve aux déclarations prospectives incluses dans le présent communiqué. Ces déclarations ne sont valables qu'à la date où elles sont faites, et BELLUS Santé n'a pas l'obligation et décline toute intention de mettre à jour ou de revoir ces déclarations à la suite de quelque événement ou circonstance que ce soit, à moins qu'elle n'y soit tenue aux termes de la législation ou de la réglementation applicable. Veuillez consulter les documents publics déposés par BELLUS Santé dont la notice annuelle pour connaître d'autres facteurs de risque susceptibles d'avoir une incidence sur BELLUS Santé et ses affaires.

SOURCE BELLUS SANTE INC.

Renseignements :

François Desjardins
BELLUS Santé, Vice-président, Finance
Téléphone : 450-680-4525 |
Adresse courriel : fdesjardins@bellushealth.com

Retour à la liste des nouvelles