Pfizer rachète un spécialiste de l'eczéma pour 5,2 milliards $US

Partager cette nouvelle sur :

16 mai 2016

Le laboratoire pharmaceutique américain Pfizer (NY., PFE) a annoncé lundi l'acquisition pour 5,2 milliards de dollars de la biotech Anacor pharmaceuticals (Nasdaq, ANAC), spécialiste des anti-inflammatoires. 

Anacor développe notamment le crisaborole, un médicament prometteur permettant de lutter contre les effets néfastes de l'eczéma touchant près de 25 millions de personnes aux États-Unis, selon les experts. 

Ce médicament, qui pourrait avoir d'autres applications, fait actuellement l'objet d'une demande de commercialisation auprès de l'agence sanitaire américaine FDA.

Anacor détient aussi les droits du Kerydin, un produit destiné à traiter la mycose des ongles et qui est commercialisé par Sandoz. 

Dans le détail, Pfizer, qui essaie de se renforcer après la fusion avortée à 160 milliards de dollars avec Allergan, fabricant de l'antirides Botox, offre 99,25 dollars par action Anacor, le tout en numéraire.

La transaction va avoir un effet dilutif sur les résultats à compter de 2017, ajoute le numéro un américain de la pharmacie dont les actionnaires ainsi que ceux d'Anacor ont approuvé la transaction.

Pfizer est par ailleurs intéressé par Medivation, une autre société de biotechnologies californienne spécialisée dans les traitements anti-cancéreux. 

Le groupe est en compétition sur ce dossier avec son compatriote Amgen et surtout le laboratoire français Sanofi, qui a fait une offre officielle de 9,3 milliards de dollars pour le moment repoussée par Medivation.

Retour à la liste des nouvelles