Santé Canada devra se tourner vers d'autres fournisseurs pour ses vaccins contre la grippe

Partager cette nouvelle sur :

4 septembre 2014

Santé Canada devra se tourner vers d'autres fournisseurs de vaccin antigrippal, car la compagnie pharmaceutique GlaxoSmithKline (GSK) ne pourra pas livrer les doses commandées à temps.

La pharmaceutique devait fournir 12 millions de vaccins au Canada pour toute la durée de la saison de la grippe. Santé Canada avait même passé une commande de 1,2 million de doses supplémentaires à trois autres laboratoires pour parer à toute éventualité.

Les premiers vaccins devaient être livrés le 15 septembre, mais GSK ne pourra fournir les premières doses qu'à partir de la deuxième ou de la troisième semaine d'octobre. C'est toutefois plusieurs semaines avant la période la plus intense de vaccination antigrippale.

Ce retard est dû notamment à la fermeture de la ligne de production à l'usine de GSK à Sainte-Foy entre le 14 le 26 août dernier, fermeture causée par des manquements aux normes de contrôle de la qualité. Un mauvais résultat à un test sur un composant du vaccin antigrippal a aussi causé des retards.

Ceci a empêché la pharmaceutique de produire environ deux millions de doses de vaccins.
La directrice des communications de GSK, Michelle Smolenaars, a toutefois déclaré que toutes les doses de vaccins produites par la compagnie sont sûres et de bonne qualité.

«Fabriquer des vaccins est un processus complexe qui requiert des contrôles de la qualité à chaque étape. La sécurité des patients demeure la préoccupation première de GSK. Tous les lots de vaccins sont inspectés rigoureusement, et ceux qui ne sont pas conformes aux normes de qualité sont écartés», a-t-elle indiqué.

 http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/national/archives/2014/09/20140904-163159.html

Retour à la liste des nouvelles