SERVIER CANADA investit 10 M$ dans deux projets de recherche

Partager cette nouvelle sur :

14 février 2014

LAVAL, QC, le 14 févr. 2014 /CNW Telbec/ - Deux importants projets de recherche de SERVIER CANADA, développés en collaboration avec deux institutions majeures montréalaises, l'Institut de Cardiologie de Montréal (ICM) et le Centre de Recherche du CHUM (CR-CHUM) viennent d'obtenir un cofinancement du gouvernement du Québec. L'annonce a été officialisée aujourd'hui à l'occasion de la visite à l'Institut de Cardiologie de Montréal de la Première Ministre, Mme Pauline Marois, du Ministre des Finances et de l'Économie, M. Nicolas Marceau, du Ministre des Relations Internationales, M. Jean-François Lisée et de la Ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Mme Elaine Zakaib.

Le premier projet, nommé ARTERIA, comporte un volet sur la fréquence cardiaque. Il a été développé par l'équipe du Pr Jean-Claude Tardif de l'ICM en collaboration avec des chercheurs du Groupe Servier. Son objectif est de démontrer qu'un pouls inférieur à 70 battements par minute chez des patients souffrant de maladie cardiaque peut réduire l'instabilité de la plaque d'athérome. Ce projet de conception montréalaise, basé sur une technologie de pointe d'imagerie médicale, va s'exporter dans quinze pays à travers le monde. ARTERIA permettra également d'offrir une médecine de plus en plus personnalisée, de mieux soigner et ainsi de sauver des vies. ‟Nous collaborons avec l'ICM, un des plus grands centres de cardiologie d'Amérique du Nord, depuis plus de quinze ans. Au total treize études cliniques ont été réalisées et elles ont donné lieu à des publications dans les meilleurs journaux scientifiques internationaux.'' a déclaré Dr. Emmanuel Canet, Président R&D du Groupe Servier.

Le deuxième projet concerne la mise au point d'une plateforme diagnostique avant-gardiste appelée OPTI-THERA. SERVIER CANADA collabore avec l'équipe du Pr Pavel Hamet, titulaire de la chaire de recherche du Canada en génomique prédictive et du Pr Jacques Turgeon, directeur du Centre de Recherche du CHUM. Les traitements de demain, dans de nombreuses maladies, sauront cibler des profils de patients très précis.

C'est là encore, l'apport de la médecine personnalisée. La plateforme OPTI-THERA sera capable de combiner des facteurs génétiques, des bio-marqueurs et des signes cliniques, pour déterminer d'une façon extrêmement précise le niveau de risque pour un patient de développer une maladie ou encore d'être victime d'interactions médicamenteuses. La collaboration entre SERVIER CANADA et le CR-CHUM dans ce projet, vise en particulier la complication rénale du diabète. ‟Nous serons en mesures de mieux prédire quels patients sont susceptibles de subir des dommages rénaux à cause de leur diabète ou de leur hypertension, et ainsi de mieux les traiter ou de les traiter plus précocement." précise le Pr Pavel Hamet.

Un investissement de 10M$ pour SERVIER CANADA
Je me réjouis de voir des équipes de chercheurs Québécois renforcer leur collaboration avec la recherche Servier. J'ai moi-même exporté ce savoir-faire québécois au cours de ma longue carrière au sein du Groupe Servier, notamment en tant que Vice-Présidente au Développement International." précise le Dr Tremblay-Servier, une Québécoise, diplômée en sciences de l'Université de Montréal, Fondatrice de SERVIER CANADA en 1978 et à l'origine du rayonnement international du Groupe Servier.

Ces deux projets de recherche sont des partenariats public-privé. Ils seront cofinancés par le gouvernement du Québec à travers le Fonds de Partenariat pour un Québec Innovant et en Santé. Servier dans son effort de recherche investit donc près de 10M$ qui génèreront au total près de 20 M$ de financement pour ces deux projets majeurs et ces deux équipes de recherche montréalaises.

Ces investissements s'inscrivent dans la continuité de notre stratégie de développement au Canada. 12,8% de notre chiffre d'affaires, soit 26 M$, ont été réinvestis lors de l'année 2012 en frais de recherche. En 2013, nous avons investi 16,3 M$ dans la création d'un centre d'excellence en recherche clinique. En 2014, nous confirmons ces deux projets de partenariat public-privé à hauteur de 10 M$." précise M. Frédéric Fasano, Directeur Général de SERVIER CANADA.

Au sujet du Groupe Servier
Le Groupe de Recherche Servier est un laboratoire indépendant, et non coté en bourse, qui emploie 22,000 collaborateurs, dont 3,000 chercheurs, à travers le monde et est présent dans plus de 140 pays. En 2013, le laboratoire a enregistré un chiffre d'affaires de 2,4 milliards d'euros. Organisé sous forme de fondation, et résolument tourné vers la recherche, il réinvestit une part importante de son CA dans la recherche et le développement de médicaments innovants.

SOURCE SERVIER CANADA INC.

Renseignements :

Contact presse:
Nadine Doucet, SERVIER CANADA, (450) 978-9700 poste 4225
Site Internet : www.servier.ca


http://cnw.ca/E2yVa

Retour à la liste des nouvelles