Sort incertain pour l'ancienne Axcan à Mont-Saint-Hilaire

Partager cette nouvelle sur :

13 février 2014

 

 

L'usine d'Aptalis, ancienne Axcan, à Mont-Saint-Hilaire, en Montérégie. Photo: Google Street View.

Le sort de l’usine d’Aptalis - anciennement Axcan - est incertain à Mont-Saint-Hilaire, après l’acquisition de la pharmaceutique par Forest Laboratories inc., le 3 février.

La société de New York a allongé 2,9 G$ US pour mettre la main sur Aptalis, du New Jersey. Le nouveau propriétaire dit devoir examiner ses propres activités et celles de sa nouvelle filiale «pour déterminer quelle sera la structure optimale», explique Amanda Kaufman, directrice principale des relations publiques chez Forest.

L’usine de Mont-Saint-Hilaire est-elle menacée? «Pour l’heure, il n’y aucune fermeture d’usine de prévue, dit-elle. Je ne peux rien confirmer qui n’ait pas été annoncé.» La porte-parole ajoute cependant que Forest détient maintenant «deux entreprises avec des rôles similaires».

Le nouveau propriétaire d’Aptalis produit notamment des médicaments contre la fibrose kystique et les «troubles gastro-intestinaux», les deux spécialités des installations québécoises.

L'ancienne Société générale de financement, aujourd'hui intégrée à Investissement Québec, a investi 14,7 M$ en capital-actions dans Axcan en 2011 pour l'aider à avaler l'européenne Eurand et devenir Aptalis. En 2008, la société d'État avait également investi 60 M$ dans l'entreprise lors de sa privatisation, à moitié sous forme de prêt et à moitié en capital-actions. «Le prêt a été remboursé en 2012», précise la porte-parole d'Investissement Québec, Chantal Corbeil, dans un courriel à Les Affaires.

En vertu de son accord avec le principal actionnaire d'Aptalis, TPG Capital, la société d'État a dû vendre son capital-actions dans la pharmaceutique. La vente de ces parts a été faite «à profit», assure Chantal Corbeil, sans pouvoir préciser le montant obtenu, la transaction n'ayant pas encore fait l'objet des vérifications comptables qui s'appliquent aux résultats annuels.

Investissement Québec a négocié en 2008 le maintien du siège social d'Axcan au Québec pour trois ans. Aujourd'hui, le bureau chef d'Aptalis est installé au New Jersey, et Forest Laboratories pilotera désormais ses activités de New York.

Incertitude

À l’usine de Mont-Saint-Hilaire, qui compte plus d’une centaine d’employés, les spéculations vont bon train. Les travailleurs sont dans le flou quant aux intentions de Forest. «Ils sont en train de faire une réorganisation, dit une employée jointe aux installations. Ils vont faire des réductions de personnel [dans l’entreprise]; il y a beaucoup de doublons. Nous, on est dans le néant!»

Selon le communiqué que Forest a émis le 3 février, la société veut réaliser des réductions de coûts de 125 M$ US grâce à des «synergies» d’ici 2016. L’entreprise a émis pour 1,8 G$US en obligations pour financer l’acquisition d’Aptalis.

Si plusieurs craignent pour leur emploi, d’autres pensent que l’arrivée d’un nouveau propriétaire pourrait au contraire être positive pour l’usine de Mont-Saint-Hilaire, spécialisée dans la fabrication de suppositoires et de pilules pour les troubles gastro-intestinaux, des produits que fabrique aussi Forest.

Forest Laboratories compte 5800 employés et a réalisé un chiffre d’affaires de 3,126 G$US en 2013. En plus des remèdes pour la fibrose kystique et les problèmes digestifs, l’entreprise fabrique des médicaments pour le système nerveux central et le système cardiovasculaire, ainsi que des anti-infectieux.

Avant d’être acquise, Aptalis se préparait à réaliser un premier appel public à l’épargne, sous la gouverne de son propriétaire, la firme d’investissement TPG Capital. Son chiffre d’affaires s'est établi à 688 M$US en 2013.

Selon Reuters, TPG essayait depuis plusieurs mois de vendre Aptalis et a eu des discussions avec Elan Corp. (aujourd’hui Perrigo Co.) et Sun Pharamceutical Industries. Les activités de l’entreprise, comme celles de Forest, ont été durement affectées par la progression des médicaments génériques.

 

 http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/sante-pharmaceutique-et-biotechnologies/sort-incertain-pour-lancienne-axcan-a-mont-saint-hilaire/566290

Retour à la liste des nouvelles