Une entreprise pharmaceutique investit 4,39 M $ à Asbestos

Partager cette nouvelle sur :

29 septembre 2014

Par Nathalie Hurdle, Les Actualités

L’entreprise Laboratoires KABS, qui se spécialise dans le développement de produits pharmaceutiques, s’implantera sur le site de l’ancienne école Saint-Jean à Asbestos. L’annonce officielle a été effectuée alors que Jean-Denis Girard, ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, était de passage à Asbestos ce lundi après-midi, dans le cadre d’une tournée du Québec visant à rencontrer les acteurs et les partenaires économiques.

Étaient réunis pour cette annonce, dans l’ordre habituel, François Gouin, président de la Table de diversification économique de la MRC des Sources; Hugues Grimard, maire d’Asbestos et préfet de la MRC des Sources; Jean-Simon Blais, président de KABS; Gérard Akinocho, vice-président KABS; Jean-Denis Girard, ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional et Karine Vallières, députée de Richmond et whip adjointe du gouvernement. (Photo TC Media – Nathalie Hurdle)

Afin de concrétiser ce projet d’expansion de l’entreprise, le ministre a confirmé l’attribution d’une aide financière issue du Fonds de diversification économique de la MRC des Sources, de l’ordre de 2 147 500 $. «Notre gouvernement place la croissance des entreprises au cœur de ses priorités d’action. La réalisation de ce projet porteur pour l’avenir de la MRC des Sources témoigne de notre volonté d’appuyer la diversification de l’économie locale. Il s’agit d’un exemple de réussite qui saura sans aucun doute inspirer d’autres entrepreneurs à allier leurs efforts à ceux du milieu pour stimuler la création d’emplois», a soutenu le ministre Girard.

«Les retombées de l’expansion de Laboratoires KABS s’annoncent très positives pour nous, puisque 15 emplois seront créés grâce à ce projet. L’implantation à Asbestos de cette nouvelle usine favorisera l’essor d’un secteur clé de l’économie québécoise, le secteur pharmaceutique. C’est en effet l’expertise régionale qui sera appelée à se diversifier, alors que l’économie de la ville d’Asbestos s’en trouvera dynamisée», a mentionné Karine Vallières, députée de Richmond et whip adjointe du gouvernement.

KABS est une entreprise en expansion déjà bien implantée à Saint-Hubert depuis environ 15 ans, qui compte 125 employés. Ses dirigeants ont fait des recherches un peu partout au Québec pour leur nouvelle usine et ils ont finalement choisi Asbestos pour les avantages qu’elle offrait.

Dès le début des démarches du promoteur, la Ville, la Corporation de développement socioéconomique d’Asbestos et le CLD des Sources se sont mobilisés pour faciliter le montage du projet. Depuis 2013, le CLD des Sources a procuré un accompagnement technique, alors que la Ville d’Asbestos a acheté l’école Saint-Jean, abandonnée depuis plusieurs années, pour permettre la venue de l’entreprise et assurer son implantation.

«KABS œuvre dans un secteur d’avenir pour la région et ça nous permet d’accueillir chez nous de nouvelles familles de professionnels spécialisés dans un domaine tout à fait nouveau pour nous. Cette annonce démontre combien nous sommes déterminés et témoigne de notre diligence à remplir notre engagement de diversification économique. On a dit que l’avenir d’Asbestos passerait par notre capacité à ajouter des nouvelles cordes à notre arc et on a visé dans le mile avec KABS. L’avenir, c’est aujourd’hui qu’on doit le préparer et c’est ce qu’on fait», a dit Hugues Grimard, maire d’Asbestos et préfet de la MRC des Sources.

L’échéancier de la pharmaceutique pour commencer la fabrication est d’environ deux ans. «C’est un domaine où tout est très règlementé. La mise en place et l’installation des équipements se font donc à petits pas. Au départ, on embauchera une quinzaine de personnes, mais lorsque l’usine fonctionnera à plein régime, on peut s’attendre à avoir besoin de 40 à 50 personnes», a ajouté le promoteur, M. Blais.

Pour François Gouin, président de la Table de diversification économique de la MRC des Sources, ce projet en est un concret de diversification. «Rappelons que la Table a été créée afin que localement, on puisse prendre en main le développement de notre milieu. Les membres de la Table sont fiers d’être associés à ce projet et d’accueillir les Laboratoires KABS.»

Kabs

Fondée en 1997, KABS regroupe une équipe de scientifiques et de technicien chevronnés offrant des services de consultation, d’audit, de contrôle de qualité, de validation de méthodes et de développement aux industries biopharmaceutiques.

Son expertise est adaptée à la pharmacopée internationale développée par l’Organisation mondiale de la santé. Ses laboratoires sont accrédités par Santé Canada et ont été inspectés avec succès en 2002, 2005 et 2009 par la FDA (Food and Drun Administration) des États-Unis.

 

 http://www.lanouvelle.net/Actualites/Economie/2014-09-29/article-3886601/Une-entreprise-pharmaceutique-investit-4,39-M-$-a-Asbestos/1

 

 

 

 

 

Retour à la liste des nouvelles