Fibrose kystique Canada célèbre l'adoption du programme de dépistage néonatal

Partager cette nouvelle sur :

8 juin 2017

QUÉBEC, le 8 juin 2017 - C'est avec une immense joie que Fibrose kystique Canada accueille l'annonce, par le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, de l'adoption du programme de dépistage néonatal de la fibrose kystique (FK).

Il s'agit d'une grande victoire pour tous les enfants québécois qui recevront un diagnostic de fibrose kystique et, pour Fibrose kystique Canada et la communauté FK, c'est le résultat de nombreuses années d'efforts et de représentation pour faire en sorte que les Québécois fibro-kystiques vivent plus longtemps et en meilleure santé.

« Depuis 2006, Fibrose kystique Canada réclame l'adoption du dépistage néonatal de la FK au Québec. Maintenant que cela est devenu réalité, notre mission est de continuer à soutenir les familles touchées ainsi que les 11 cliniques FK du Québec qui dispensent les soins essentiels, a souligné Yannick Brouillette, directeur général régional du Québec à Fibrose kystique Canada. « Nous voulons remercier le ministre Gaétan Barrette ainsi que toute la communauté de la FK, qui a travaillé sans relâche en vue d'améliorer la vie des nouveau-nés québécois et de leurs familles, et nous poursuivrons nos efforts jusqu'à ce qu'un traitement curatif de la FK soit mis au point. »

Le Québec était jusqu'à ce jour la seule province, et l'un des seuls endroits dans le monde, à ne pas offrir un tel dépistage. Désormais, la maladie sera dépistée à un âge plus précoce, ce qui permettra de prévenir des conséquences irréversibles comme le retard de croissance et de réduire les risques d'infection pulmonaire. Cela réduira le nombre de visites à l'urgence et d'hospitalisations, ce qui contribuera à réduire la pression sur les services de santé.

« Ma pratique en tant que directeur d'une clinique de fibrose kystique me démontre au quotidien à quel point le dépistage néonatal de la FK améliorera le sort des bébés qui naissent avec cette maladie grave. Je me réjouis immensément de cette nouvelle et espère une implantation rapide du programme », ajoute le Dr Patrick Daigneault, pneumologue-pédiatre au Centre mère-enfant Soleil du CHU de Québec.

À propos de la fibrose kystique
La fibrose kystique est la maladie génétique mortelle la plus répandue chez les enfants et les jeunes adultes canadiens. Elle touche différents organes, mais surtout les poumons et l'appareil digestif. Dans les poumons, où les effets sont les plus dévastateurs, l'accumulation de mucus épais cause des problèmes respiratoires graves. Le mucus s'accumule également dans le tube digestif, ce qui rend la digestion et l'absorption des aliments difficiles. L'amélioration des traitements ayant permis de résoudre les problèmes de malnutrition, la plupart des décès associés à la fibrose kystique sont maintenant liés à la maladie pulmonaire. Il n'existe aucun traitement curatif. Au Canada en moyenne, un bébé sur 3500 est atteint de fibrose kystique alors qu'au Québec, un bébé sur 2500 en est atteint.

Pour plus d'information au sujet de Fibrose kystique Canada : fibrosekystique.ca

 

SOURCE Fibrose kystique Canada

Renseignements : Pour obtenir plus d'information ou une entrevue, veuillez communiquer avec : Julie Deschambault, Matom Communication, T : 514 891-8645, C : jdeschambault@matom.ca

LIENS CONNEXES
http://www.cysticfibrosis.com

Profil de l'entreprise

Fibrose kystique Canada

Renseignements sur cet organisme


Retour à la liste des nouvelles