Le Dr Guy Sauvageau, scientifique de l'année 2014 de Radio-Canada

Partager cette nouvelle sur :

29 janvier 2015

Le chercheur et hématologue Guy Sauvageau de l'Université de Montréal a été nommé scientifique de l'année de Radio-Canada.

L'équipe de l'émission Les Années lumière veut ainsi souligner la création de l'UM171, une nouvelle molécule qui stimule la multiplication des cellules souches du sang de cordon ombilical et qui pourrait révolutionner le traitement des maladies du sang, dont les leucémies.

Le Dr Sauvageau est chercheur principal à l'Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l'Université de Montréal, où il dirige l'unité de recherche en génétique moléculaire des cellules souches. Il est également hématologue à l'hôpital Maisonneuve-Rosemont.

Plusieurs maladies du sang graves, dont les leucémies, doivent être traitées avec des greffes de moelle osseuse, pour lesquelles trouver un donneur compatible n'est pas toujours facile. Une autre approche consiste à utiliser des cellules souches provenant du sang de cordon ombilical.

L'intérêt de ces cellules, c'est qu'elles sont peu susceptibles de provoquer une réaction de rejet du receveur, puisqu'elles proviennent de donneurs, les nouveau-nés, dont le système immunitaire est encore immature. Elles peuvent donc convenir à un grand éventail de patients.

Mais le problème, c'est que dans la plupart des cas, une unité de sang de cordon ombilical contient trop peu de cellules souches pour permettre de traiter des adultes. C'est ce problème que devrait résoudre la molécule UM171 (UM pour Université de Montréal), puisqu'elle permet de multiplier en culture les cellules souches de cordon.

Les premiers essais doivent commencer à Montréal, et dans d'autres villes canadiennes, dès ce printemps.

Cette découverte majeure, publiée le 19 septembre 2014 dans la revue Science, est le fruit d'un patient travail des chercheurs de l'IRIC.

À partir de plus de 5000 molécules, ils en ont sélectionné une qui avait un potentiel intéressant, l'UM729. Ils en ont ensuite synthétisé et analysé plus de 300 analogues, parmi lesquels ils ont trouvé l'UM171.

Ces travaux ont été menés avec la collaboration de la doctorante Iman Farès et de l'agente de recherche Jalila Chagraoui, en collaboration avec d'autres membres de l'IRIC, dont l'équipe de chimie médicinale d'Anne Marinier.

Le titre de Scientifique de l'année de Radio-Canada est remis à une personnalité ou à une équipe qui, au cours de l'année écoulée, s'est illustrée par une découverte, une publication ou une réalisation remarquable. Décerné pour la première fois en 1987, le prix en est à sa 28e année d'existence.

 

http://www.msn.com/fr-ca/actualites/science-et-techno/le-dr-guy-sauvageau-scientifique-de-lann%C3%A9e-2014-de-radio-canada/ar-AA8Jpg5?ocid=mailsignoutmd

Retour à la liste des nouvelles