Le Pr Sylvain Martel et son équipe reçoivent le Prix du public Québec Science 2016

Partager cette nouvelle sur :

3 mars 2017

MONTRÉAL, le 3 mars 2017 /
Le professeur Sylvain Martel, directeur du Laboratoire de nanorobotique de Polytechnique Montréal, et une équipe de chercheurs issus de Polytechnique Montréal, de l'Université de Montréal et de l'Université McGill ont accompli une avancée majeure dans la recherche contre le cancer en mettant au point de nouveaux agents nanorobotiques capables de naviguer à travers le système sanguin afin d'administrer avec précision un médicament en visant spécifiquement les cellules actives des tumeurs cancéreuses, sans les effets secondaires habituels des chimiothérapies.

Cette armée d'agents nanorobotiques est en fait constituée de plus de 100 millions de bactéries chargées de médicaments qui se déplacent en empruntant le chemin le plus direct entre le point d'injection du médicament et la zone du corps à traiter. Personne au monde n'avait imaginé cette solution!

En récoltant 36 % des votes du public, cette percée scientifique remporte les honneurs de la 24e édition du concours annuel du prix « Découverte de l'année 2016 » du magazine scientifique Québec Science qui célèbre les découvertes québécoises les plus impressionnantes de la dernière année.

« La Découverte de l'année du magazine Québec Science est le seul prix scientifique décerné par le grand public. Comme à chaque édition, le palmarès des découvertes révèle des travaux de recherche exceptionnels. Ceux du professeur Sylvain Martel et de son équipe se sont toutefois distingués aux yeux de nos lecteurs, impressionnés par l'ingéniosité de leur méthode et enthousiasmés par l'espoir de vaincre le cancer », affirme Marie Lambert-Chan, rédactrice en chef de Québec Science.

« Lorsque j'ai amorcé mes travaux de recherche, mon désir était de contribuer aux initiatives de la communauté scientifique qui visent à améliorer l'efficacité de la livraison de médicaments aux tumeurs cancéreuses, tout en réduisant les effets collatéraux des traitements. Ce désir est devenu réalité grâce à la collaboration pluridisciplinaire de collègues provenant de Polytechnique Montréal et d'autres établissements de recherche, et avec le soutien de nombreux partenaires », déclare le professeur Sylvain Martel, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en nanorobotique médicale et directeur du Laboratoire de nanorobotique de Polytechnique Montréal.

 Lien Internet

Retour à la liste des nouvelles